Il en faut du courage pour être le premier à faire ce que les autres ne font pas ! Mais parfois, il suffit d’une personne pour faire changer les mentalités. On appelle ça le principe de contagion sociale… On vous explique !

Le principe de contagion sociale 

Le principe de contagion sociale, c’est lorsqu’une idée va être partagée au début par seulement une toute petite poignée d’individus. Mais avec une toute petite impulsion, cette même idée deviendra la pensée majoritaire.

Pour illustrer, voici un exemple de « Mehdi Moussaïd » de la chaîne « fouloscopie« 

Dans un festival, un seul individu commence à danser alors que tout le monde est assis.

Au début les gens se moquent de lui. Mais petit à petit, il est rejoint par une personne, puis deux, puis trois… jusqu’à ce qu’ils atteignent la masse critique, c’est à dire, le moment où le nombre de personnes devient suffisamment conséquent pour augmenter exponentiellement, jusqu’à atteindre le point d’inflexion.

Le point d’inflexion, quand la norme change

Le point d’inflexion, c’est le moment où la norme n’est plus d’être assis, mais d’être debout et danser. Au final, les dernières personnes assises deviennent les personnes hors normes voire ridicules.

Être le premier à faire ce que les autres ne font pas

L’idée est que le phénomène de contagion sociale peut être utilisé dans divers cas.
Les plus belles choses à défendre sont nos valeurs, ce que nous sommes et ce en quoi nous croyons. Et parfois la société nous fait comprendre que cette manière de penser n’est pas la norme. Mais il n’est jamais trop tard pour renverser les choses.

Osez s’affirmer, parler et se dévoiler, c’est donner la chance à certaines vulnérabilités de se transformer en de belles forces. C’est aussi éduquer sur des sujets qui ne sont pas toujours bien compris.

Pour vous aider à créer l’impulsion du changement, vous pouvez découvrir la méthode des petits risques. Grâce à la stratégie des petits pas, vous allez apprendre à  créer les impulsions pour changer votre quotidien.

Good Moon, une impulsion pour bousculer les pensées ?

La création de Good Moon a en partie pour but d’amener ces points d’inflexion dans notre quotidien.

Certaines psychologies ne sont pas toujours très bien considérées dans la société. Elles sont surtout mal comprises. Good Moon tente de mieux les expliquer pour mieux les comprendre et les accepter.

Il s’agit par exemple de :

Et il y a encore de nombreux sujets à écrire sur nos différences.

1 comment on “Être le premier à faire ce que les autres ne font pas

  1. Ping : Les hypersensibles, ces super-héros ! – Good-Moon – le développement personnel inspirant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :