10 conseils à retenir des toltèques : les artistes de l’esprit

le

Vous avez sûrement déjà dû entendre parler du célèbre livre « les 4 accords toltèques » de Don Miguel Ruiz et Don José Ruiz ? Voici 10 conseils à retenir des Toltèques, les artistes de l’esprit.

La culture toltèque remonte à des milliers d’années. Les toltèques sont des bâtisseurs empreints de connaissances scientifiques, artistiques et spirituelles. Originaires de la région de Teotihuacan au Mexique. Don Miguel Ruiz est fils de guérisseuse du Mexique et petit-fils de nagual (chaman). Après des études de médecine, une rencontre avec la mort (NDE) et une expérience extracorporelle ont transformé sa vie. 

1) Etre l’artiste de sa pensée

Toltèque est un mot nahuatl qui signifie « artiste ». Les toltèques ne se perçoivent pas comme des sages ou des philosophes mais comme des artistes de l’esprit. Ils voient notre esprit comme une réalité virtuelle. Notre conscience nous permet de changer ce qui est virtuel en modifiant ce que nous croyons. Les mots sont nos pinceaux et notre vie la toile. Vous pouvez peindre tout ce que vous voulez.

2) Que votre parole soit impeccable

Selon eux, la parole est un outil de création très puissant. Cela rejoint d’ailleurs les travaux de Marshall B. Rosenberg sur la communication non violente. Les mots que nous allons nous dire à nous même ou raconter aux autres vont conditionner notre existence. Dans nos contes et histoires nous parlons des sorciers et des pouvoirs qu’ils ont en prononçant certains mots : les formules magiques. Si nous faisons un parallèle avec la réalité, nos mots ont aussi des pouvoirs. Il est donc essentiel de bien les choisir. Par exemple, vous répéter tous les jours « je n’y arriverais pas » ne vous aidera aucunement. Vous utilisez le pouvoir de la parole contre vous même. Essayez de nouveaux mots plus positifs et vous verrez par vous même les changements qu’ils peuvent vous apporter.

3) Les mots ont des pouvoirs

« Tous les êtres humains sont des magiciens et au cours de leurs interactions, ils se jettent des sorts les uns sur les autres. Comment ? En faisant mauvais usage de la parole, en prenant tout ce qui leur arrive d’une manière personnelle, en déformant tout ce qu’ils perçoivent avec des suppositions, en médisant , en répandant des rumeurs et du poison émotionnel par leur propos.C’est principalement aux personnes que nous aimons le plus que nous jetons le plus grand nombre de sorts, et plus nous avons de l’autorité, plus ces sorts sont puissants. »

Choisissez également minutieusement les mots que vous allez dire aux autres, surtout lors d’un conflit. Il est certain que des histoires se sont arrêtées à cause de mots mal choisis. Quel dommage ! Les mots sont des fenêtres ou bien ce sont des murs ! Certains mots vont blesser ou braquer votre interlocuteur. Et qu’est ce que vous allez espérer par la suite ? Que la personne s’ouvre à vous ou qu’elle s’excuse… il y a peu de chance. D’autres mots, mieux choisis appellent à une ouverture.

4) N’en faites pas une affaire personnelle

« Le monde est peuplé de milliards de rêveurs qui n’ont aucune conscience que les gens vivent dans leurs propre univers, rêvant leur propre rêve. » « Vous n’êtes pas responsable des actions d’autrui. Ce que les autres disent et font est une projection de leur propre réalité, leur propre rêve. Lorsque vous êtes immunisé contre les opinions et les actions des autres, vous n’êtes pas la victime de souffrance inutile. »

5) Les angoisses sont des mensonges

Les mensonges n’existent que si nous les créons et ne survient que si nous y croyons. Combien de vos angoisses se sont avérées vraies ? Cela me fait penser à une citation de Sénèque : « Examinons donc attentivement la chose : il est vraisemblable qu’un malheur se produira, mais ce n’est pas une vérité dans l’immédiat. Que d’événements ont eu lieu, qu’on attendait pas ! Que d’événements qu’on attendait et qui n’ont jamais eu lieu.  Même si quelque chose doit se produire, à quoi bon aller au devant de sa douleur ? Il sera bien assez tôt pour souffrir en temps utiles. En attendant, souhaite-toi que les choses s’améliorent. Qu’y gagneras tu- ? Du temps. »

6) Ne faites pas de suppositions

Faire des suppositions c’est chercher les ennuis. Une supposition n’est rien d’autre qu’un mensonge. Vous devez donc enlever de votre esprit toutes les phrases commençant par « et si… » Vivre dans le présent est la seule chose que vous avez à faire. Ne vous racontez pas des histoires, vous n’êtes pas un devin, ces scénarios n’arriveront sans doute jamais ou en tout cas, pas comme vous l’aviez prévu.Faire des suppositions c’est se chercher des ennuis quand on en a pas. Si vous avez un doute sur quelque chose ou sur quelqu’un : demandez, questionnez, mettez vous au clair. Cela vous évitera des noeuds au cerveau qui n’auraient jamais dû exister.

Notre douleur, nous l’augmentons, nous l’anticipons, nous l’inventons. Sénèque

7) La pratique conduit à la maîtrise

C’est la pratique, l’entrainement, qui change tout, car ce n’est pas parce que vous êtes conscient que votre vie va nécessairement évoluer. Le changement est la conséquence de l’action ! Sur ce sujet, je ne peux que vous conseiller mon e-book « capturer la chance grâce à la méthode des petits risques ». C’est en prenant des risques que l’on apprend et que l’on se rapproche de son rêve.

8) Arrêtez de vous punir

« Les humains sont les seuls animaux sur terre capable de se punir 1000 fois ou plus pour la même erreur et de faire pareil avec autrui. Comment peut-on évoquer l’injustice dans le monde, quand aucune justice ne règne dans notre propre monde intérieur ? » A chaque action correspond une réaction. Vous pensez que vous souffrez pour ce qu’il s’est passé il y a 10 ans ? En réalité vous souffrez pour ce qu’il s’est passé il y a 10 secondes : vous vous jugez à nouveau pour la même erreur. Changez d’action et alors la réaction changera.

9) Changez votre regard sur le doute

Douter nous permet d’entrevoir toutes les possibilités. Nous avons tendance à utiliser le doute dans un seul sens. Les choses se passent et nous doutons qu’elles prennent une tournure négative. Nous doutons de réussir, nous doutons que les choses se passent comme prévues et nous imaginons le pire. Apprenez à douter dans l’autre sens. Le doute est une merveilleuse création qui nous permet d’aller en enfer comme d’en sortir. Les choses se passent mal ? Vous pouvez douter que cela soit la fin que vous méritez. Doutez de ce qui arrive et choisissez la meilleure option.

10) Être le guerrier de son esprit

C’est une chose de lire tous ces conseils et c’en est une autre de les mettre en pratique. Pour cela vous devez devenir le guerrier de votre propre esprit. Vous devez combattre les idées négatives, faire toujours attention à vos mots, doutez de ce que vous percevez… C’est un combat de tous les jours sur des apprentissages que l’on vous avez acquis depuis toujours. C’est de cette manière que l’on devient l’artiste de son propre esprit : un toltèque.

L’e-book de développement personnel inspirant pour se motiver

Une méthode inspirante pour créer des occasions, saisir les bonnes opportunités et capturer la chance !
Le guide à avoir sous la main pour avancer pas à pas vers ses objectifs et sans stress.
L’e-book est noté 5/5 par les lecteurs Amazon.

« La chance, ce n’est pas ce qui vous arrive, mais ce que vous allez faire avec ce qui va vous arriver. » Richard Wiseman

Est-il possible d’avoir un impact sur la chance que l’on rencontre dans sa vie ? 

Lorsque nous pensons aux chanceux, nous attribuons souvent leur mérite au sort qui leur a été favorable. En réalité, qu’est ce que la chance ? Est-ce un coup du destin sur lequel nous n’aurions aucun contrôle ? Et si la chance était une compétence ? En regardant de plus près, nous nous rendons vite compte que les chanceux usent de stratégies pour amener la chance dans leur vie. Prenez une chose positive qui vous est arrivée et essayez de repenser à toutes les étapes qui vous ont permis d’y parvenir. Vous vous rendrez vite compte que cela s’est produit grâce à des petites actions que vous avez mises en place, il y a parfois bien longtemps. Nous allons parler ici de l’autre chance, celle sur laquelle nous avons une influence, celle que l’on amène à nous et qui n’est pas fataliste. Où pouvez-vous trouver la chance ? Certainement pas en restant chez vous les bras croisés. Il va falloir se confronter intérieurement et extérieurement à plusieurs obstacles, prendre des risques et construire votre toile d’opportunités. Vous pouvez par exemple, prendre le risque de dire à quelqu’un que vous l’aimez. Ou bien, demain matin, vous pourriez parler à un inconnu dans le train. Qui sait ? Cette personne pourrait très bien être un futur partenaire de travail ou devenir un ami qui vous présentera votre âme sœur… Pour vous aider dans cette conquête, vous trouverez dans ce livre une méthode simple à utiliser pour sortir de votre zone de confort sereinement, saisir les bonnes occasions et capturer la chance. La promesse de cet e-book est de vous donner toutes les astuces pour devenir une personne chanceuse.

Quel est l’objectif de cette méthode ?

  • Sortir de sa zone de confort
  • Saisir les opportunités
  • Être force de proposition
  • Prendre des risques pour réussir
  • Devenir plus chanceux

Le plus ?

  • Avancer sans stress
  • Apprendre à relativiser
  • Équilibrer sa vie
  • Améliorer son intuition

Récupérer la méthode en 1 clic :

Paiement sécurisé

Capturer la chance

4,44 €

Vous souhaitez recevoir votre e-book Capturer la chance en version pdf ? C’est simple, en 1 clic procédez au paiement en ligne grâce à Paypal. Vous recevrez en moins de 24h votre livre numérique dans votre boîte mail. Pour toutes questions : goodmoon.blog@gmail.com

Téléchargez sur la Fnac ou Amazon

Téléchargez le livre numérique directement depuis la page Fnac ou Amazon

Note : 5 étoiles données par les lecteurs

On reste en contact ?

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s