Ne cherchez pas la gloire, conseil d’épicurien

Partagez l'inspiration

Vous êtes vous déjà demandé s’il fallait réaliser tous ses désirs ? Ambition, reconnaissance, richesse, gloire.. 
Est ce que cela vous rendra heureux ? 

On va demander à Épicure ! 

Le bonheur pour Épicure ?

Selon Épicure, le bonheur réside dans la satisfaction des désirs. Mais attention, pas de tous les désirs !

Il existe pour lui, trois types de désirs.

  • Les désirs naturels et nécessaires : sans lesquels on ne peut pas vivre et dont la privation met l’intégrité de notre organisme en danger
  • Les désirs naturels et non nécessaires : ils ne sont pas mauvais, car naturels, mais ne méritent pas d’être poursuivis de manière excessive. Cela peut être : désirer BIEN manger, par exemple.
  • Les désirs non naturels et non nécessaires: Il faut mieux s’en écarter ! Ils n’apportent pas le bonheur selon Épicure. On parle alors des richesses, de l’ambition, de la gloire, du désir d’immortalité…, mais aussi de l’amour passionnel ou du perfectionnisme.

Pour les épicuriens, la soif de gloire et le désir du luxe sont les deux grandes causes de notre malheur.

Pourquoi il ne faut pas chercher la gloire ?

La gloire, une quête sans fin

La gloire comme la richesse n’ont pas de fin… On est toujours le pauvre de quelqu’un d’autre ! Il y aura toujours mieux à coter et l’envie d’y parvenir. 

Pire, le danger est de ne pas profiter du présent et d’être toujours projeter vers l’avenir que l’on veut atteindre.

La gloire, l’importance des autres

La gloire est entièrement dépendante d’autrui pour le présent comme le futur. 

Pourquoi ? 

Car elle existe simplement par l’opinion qu’autrui conçoit de nous. 

Elle est donc changeante et échappe à notre maîtrise.

Si vous cherchez le bonheur par la gloire, c’est un peu comme si vous mettiez cette chose si précieuse dans les mains des autres.

La gloire post moderne : les réseaux sociaux

Comment les réseaux sociaux jouent avec vos faiblesses ?

Cueillir l’instant avec les Epicuriens 

« La philosophie d’Épicure et de ses successeurs est avant tout une philosophie qui vise un but éthique : rendre heureux celui qui la pratique. Cependant, elle fait l’objet d’un vaste malentendu. Chacun pense la connaître, la réduisant au célèbre « carpe diem ». Mais Epicure est un penseur de l’austérité et de la pauvreté volontaire. « Cueillir le jour », certes, mais à condition que ce « jour » soit réduit à ce qui peut le moins manquer, au strict nécessaire. La pensée d’Epicure, trop « connue » et très méconnue, donne lieu à de nombreux contresens. Nous vivons, selon Epicure, sous l’emprise de la peur, de notre désir insatiable et de notre imagination. Comment leur imposer des limites sans entamer notre liberté ? En quoi la mort n’est-elle « rien pour nous » ? Pourquoi l’éthique épicurienne repose-t-elle sur la notion de plaisir ? Qu’est-ce que le calcul des plaisirs et comment le pratiquer ? En quoi l’amitié donne-t-elle sens à l’existence ? Les réponses d’Epicure à ces questions, entre autres, nous permettent de mener notre vie vers un bonheur accessible. »

Le bon plan ?

Pour consulter ces livres gratuitement, vous pouvez télécharger « Kindle » ! Vous aurez accès à plus d’1 000 000 de livres pendant 15 jours ! 

BESOIN DE PLUS D’INSPIRATION ?
DÉCOUVREZ PLUS DE SUJETS INSPIRANTS SUR LE BLOG !
NEWSLETTER
Recevez votre dose d’inspiration par mail !
Abonnez-vous à la newsletter Good Moon


Partagez l'inspiration

Laisser un commentaire