Les femmes oubliées de la littérature

Partagez l'inspiration

Marie de France, Christine de Pisan, George Sand, Colette… Connaissez-vous ces noms ?

Comme dans de nombreux domaines, les femmes de lettres ont été trop souvent oubliées et cachées au monde.

 

Les femmes écrivaines de la littérature française

Connaissez vous ces femmes ?

Marie de France ? Une auteure de fables remarquable dont s’est inspiré Jean de la Fontaine.

Christine de Pisan ? La première écrivaine française à avoir vécu uniquement de sa plume.

George Sand ? Négligée durant trois quarts de siècle après sa mort et réhabilitée grâce à Proust et Flaubert.

Colette ? Auteure des aventures d’une jeune provinciale nommée Claudine.

 

Des femmes auteures cachées derrière l’homme

 

Cacher son identité

Pas évident de s’émanciper à l’époque quand on est une femme… Certaines écrivaines ont donc caché leur identité.

 

Amantine Lucile Aurore Dupin (1706-1799), 70 romans à son actif,  a choisi le pseudonyme mixte de George Sand pour signer ses livres. Prénom mixte car George sans « s » est la version féminine de Georges. Et oui !

Petite explication en vidéo :

 

Sidonie-Gabrielle Colette (1873-1954), dit Colette, quant à elle, a écrit ses premiers livres sous le nom de son mari, Henry-Gauthier-Villars, dit Willy.
Après son divorce, elle signera enfin ses livres de son nom.

Pour en connaître plus à son sujet, je vous laisse découvrir un article qui lui est entièrement consacré sur le blog, Colette : l’inspiration des années 1900, dans la rubrique « ces personnes inspirantes ».

Ecrire comme des hommes

« Les femmes écrivains d’il y a 100 ans avaient au fond l’ambition d’écrire comme des hommes. Elles étaient très fières quand leurs ouvrages étaient pris pour des ouvrages d’hommes. » André Malraux

Plus tard, des femmes comme Colette apporteront une façon d’écrire totalement différente avec par exemple, la manière de décrire les hommes.

Apporter un point de vue sur les hommes

Le point de vue que Colette apporte sur les hommes est inédit puisque pour la première fois, dans des textes écrits par une femme, le regard posé sur les hommes est un regard typiquement de femme ! Notamment, elle y décrit le désir qu’une femme peut éprouver pour un homme.

Colette une source d’inspiration pour les jeunes femmes

 

Les femmes d’aujourd’hui dans la littérature ?

  • Le Goncourt a récompensé seulement 10% de femmes.

  • Le Femina, pourtant constitué d’un jury exclusivement féminin ne parvient à récompenser que 36% d’autrices.

  • Seulement 36% des femmes sont publiées par les éditeurs chaque année.

 

On est encore donc loin de l’égalité homme femme dans la littérature…

 

 

 

Besoin de plus d’inspiration ?
Découvrez plus de sujets inspirants sur le blog !
Newsletter
Recevez votre dose d'inspiration par mail !
Abonnez-vous à la newsletter Good Moon


Partagez l'inspiration

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire